Pourquoi Jolie Rozière ?

 

Les Rosières

Cette tradition française remonte au 18ème siècle : les Rosières étaient de jeunes filles recevant une couronne de roses pour leur réputation vertueuse, leur comportement, leur virginité, leur dévotion religieuse, leur discrétion et leur modestie. Ces jeunes filles incarnaient parfaitement ce qu'on attendait des femmes à cette époque, prêtes à être marier. 

Avec cette couronne de roses, cette tradition peut paraître plutôt innocente et naïve au premier abord, alors que la signification derrière cette couronne de fleurs est bien plus conservatrice qu'elle ne le laisse penser.

Aujourd'hui, cette tradition existe toujours dans certains villages de France, mais heureusement, sa symbolique a complètement changé. Maintenant, ces jeunes filles sont récompensées pour leur investissement dans la vie associative de leur village, sans autre critère supplémentaire que celui-ci.

Avec Jolie Rozière, j'ai voulu interpréter cette tradition à l'opposé de sa véritable définition : c'est avant tout un clin d'œil à cette jeune fille du passé, qui laisse volontiers sa place aux femmes d'aujourd'hui.

La femme Jolie Rozière est une romantique moderne. Elle ne s'excuse pas d'exister, elle est entreprenante, très ancrée dans son époque. Elle choisit sa vie, que personne n'a le droit de lui dicter. Elle aime porter ce qu'elle veut, quand elle veut et où elle veut, sans complexe : c'est une femme confiante en elle qui embrasse pleinement sa féminité.